L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Cinquantenaire de la fondation de Palden Shangpa La Boulaye
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 05 Avr 2024, 19:05 par Nangpa

» Découvrez les Bienfaits du Bouddhisme Tibétain pour une Vie Équilibrée
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 05 Avr 2024, 12:52 par Puntsok Norling

» Bonne Nouvelle chrétienne et Bonne Nouvelle bouddhiste
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 01 Avr 2024, 10:34 par Algo

» Les problèmes de la méditation de pleine conscience
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 01 Avr 2024, 09:31 par Pema Gyaltshen

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 23 Mar 2024, 11:38 par Nidjam

» Bouddhisme vajrayāna : Instructions sur le Mahāmudrā
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 22 Mar 2024, 15:02 par Nidjam

» Méditation : Qu'est ce que l'esprit sans réfèrence ?
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 22 Mar 2024, 14:11 par Nidjam

» Les voeux de Bodhisattva
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 17 Mar 2024, 11:43 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 17 Mar 2024, 11:35 par Mila

» Bouddha n'était pas non violent...
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 14 Mar 2024, 01:02 par Pieru

» Lankavatara Sutra ----------------------------------------------------
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 11 Mar 2024, 13:52 par heyopibe

» Mauvaise compréhension - besoin d'explication
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 08 Mar 2024, 18:51 par Nidjam

» Bonjour à tous de la part de Pieru
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 07 Mar 2024, 13:53 par Pieru

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 01 Mar 2024, 13:23 par Nidjam

» Le Bonheur est déjà là , par Gyalwang Drukpa Rimpoché
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 29 Fév 2024, 18:39 par Nidjam

» Une pratique toute simple : visualisez que tout le monde est guéri ....
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 29 Fév 2024, 18:06 par Nidjam

» Drapeaux de prière - l'aspiration à un bien-être universel
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 29 Fév 2024, 17:30 par Puntsok Norling

» Déterminisme: Le Choix est-il une illusion ?
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 29 Fév 2024, 17:28 par Nidjam

» Initiations par H.E. Ling Rimpoché
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 23 Fév 2024, 08:54 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 23 Fév 2024, 08:42 par Mila

» Bonne année Dragon de Bois à toutes et à tous
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 10 Fév 2024, 23:02 par Karma Trindal

» Bouddhisme/-Science de l'esprit : Identité et non-identité
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 09 Fév 2024, 12:56 par heyopibe

» Déclaration commune concernant la réincarnation de Kunzig Shamar Rinpoché
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 05 Fév 2024, 12:16 par Nangpa

» Les souhaits de Maitreya , par le 12e Kenting Taï Situ Rimpoché
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 05 Fév 2024, 09:28 par heyopibe

» L'Interdépendance selon les enseignements du Lamrim
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 05 Fév 2024, 09:27 par heyopibe

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 29 Jan 2024, 22:53 par Disciple laïc

» Qu'est-ce que l'essence de la voie du Dharma ?
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMar 09 Jan 2024, 19:52 par Puntsok Norling

» Quelles sont les règles respectées dans les temples bouddhistes tibétain
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 05 Jan 2024, 10:48 par Nangpa

»  Toute l'équipe de L'Arbre des Refuges vous souhaite ses Meilleurs Voeux pour 2024!
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMer 03 Jan 2024, 12:14 par Nutts

» Le Singe
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 30 Déc 2023, 21:38 par Karma Trindal

» Le Buffle
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 29 Déc 2023, 23:24 par petit_caillou

» Le Tigre
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 29 Déc 2023, 23:21 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 29 Déc 2023, 23:18 par petit_caillou

» Le Coq
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 29 Déc 2023, 23:15 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 29 Déc 2023, 23:12 par petit_caillou

» Le Dragon
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 25 Déc 2023, 14:14 par petit_caillou

» Le Serpent
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 25 Déc 2023, 14:09 par petit_caillou

» Le Cochon
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 25 Déc 2023, 13:59 par petit_caillou

» L'année du Dragon de bois 2024
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 23 Déc 2023, 00:04 par petit_caillou

» Le Cheval
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 22 Déc 2023, 23:59 par petit_caillou

» Le Chien
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 22 Déc 2023, 23:54 par petit_caillou

» Le Rat
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 22 Déc 2023, 23:48 par petit_caillou

» L'Eco Dharma .................................................
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 27 Nov 2023, 15:28 par heyopibe

»  Shantideva: Bodhicaryâvatâra
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 11 Nov 2023, 16:25 par Admin

» J'irai dormir chez vous (émission TV)
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 10 Nov 2023, 19:35 par Disciple laïc

» Dharma Appliqué: Présentation de la rubrique
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 09 Nov 2023, 16:21 par Mila

» Le Bonheur National Brut
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 09 Nov 2023, 11:34 par heyopibe

» Le champ d'application ...................................
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 09 Nov 2023, 11:02 par heyopibe

» Les Quatre Nobles Vérités -------------------------------------
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMer 08 Nov 2023, 11:40 par heyopibe

» Sages paroles de Kandro Rimoché .
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMar 07 Nov 2023, 19:58 par Mila

» Tout ce qu'on sait sur la mort - Dialogue avec Stéphane Allix
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 06 Nov 2023, 19:26 par Nangpa

» Une annonce tardive ....Au Revoir , Léa ...
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 02 Nov 2023, 12:55 par Mila

» Les 6 aspects de la Perception Correcte
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMer 01 Nov 2023, 12:37 par heyopibe

» Un milliardaire donne tout aux bonnes œuvres
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyMer 01 Nov 2023, 10:25 par heyopibe

» Se préparer à la mort, conférence Louvain La Neuve
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 30 Oct 2023, 17:37 par Pema Gyaltshen

» Colloques Bardos Louvain La Neuve
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 30 Oct 2023, 17:34 par Pema Gyaltshen

» Quatorze versets sur la méditation
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 30 Oct 2023, 14:45 par Ortho

» KANNON, Bodhisattva de la compassion
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 29 Oct 2023, 14:06 par Mila

» La situation internationale et le Moyen-Orient
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 29 Oct 2023, 08:54 par Disciple laïc

» Chaine You Tube recommandée positive : The Dodo
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptySam 28 Oct 2023, 22:33 par Disciple laïc

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 23 Oct 2023, 19:43 par Karma Trindal

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 23 Oct 2023, 19:28 par Karma Trindal

» Décès du Lama TEUNSANG après avoir traversé des mois de maladie.
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 23 Oct 2023, 19:23 par Karma Trindal

» Que sont nos amis devenus ?
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 23 Oct 2023, 19:20 par Karma Trindal

» Rencontres avec le Bouddha à travers les Udana
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 15 Oct 2023, 21:35 par Disciple laïc

» Deux conférences à propos de Karmapakshi
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 06 Oct 2023, 23:17 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 06 Oct 2023, 22:50 par Mila

» La Bonne nouvelle du Salut
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 02 Oct 2023, 08:03 par Disciple laïc

» On nait mis en boîte ! .....................
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 01 Oct 2023, 17:55 par Disciple laïc

» Médecines d'Asie - l'Art de l'équilibre 1ère et 2ème partie
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyLun 18 Sep 2023, 10:52 par Mila

» Les derniers jours de Muhammad (et 3 autres ouvrage)
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 14 Sep 2023, 22:31 par Disciple laïc

» Le bouddhisme face au monde contemporain
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 14 Sep 2023, 22:23 par Disciple laïc

» Étudier "Le Chemin de la Grande Perfection"
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyDim 03 Sep 2023, 18:50 par Puntsok Norling

» Méditation bouddhiste à Bruxelles
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyVen 01 Sep 2023, 12:12 par Puntsok Norling

» XXIIe festival du Tibet et de l'Himalaya
Sevitabbasevitabba Sutta  EmptyJeu 31 Aoû 2023, 12:56 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 70 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 70 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 108122 messages dans 13009 sujets

Nous avons 4642 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est SamtenG

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7821)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Karma Trindal (7267)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
petit_caillou (4861)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Mila (3691)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
MionaZen (3350)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Disciple laïc (2848)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
vaygas (2774)
Sevitabbasevitabba Sutta  Bar_leftSevitabbasevitabba Sutta  BarSevitabbasevitabba Sutta  Bar_right 
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -45%
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre ...
Voir le deal
339 €

2 participants

    Sevitabbasevitabba Sutta

    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4861
    Zodiaque : Poissons Âge : 42
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par petit_caillou Jeu 03 Nov 2011, 13:35

    Sevitabbasevitabba Sutta (Majjhima Nikaya 114)

    Ce qui doit être Cultivé et Ce qui ne doit pas être Cultivé


    Traduit par Jeanne Schut

    1. Ainsi ai-je entendu. A une certaine occasion, le Bouddha vivait à Savatthi, dans le Verger de Jeta, le parc offert par Anathapindika. Là, il s’adressa aux moines en disant :
    « Bhikkhus ! » — « Oui, Vénérable », répondirent-ils.

    Et le Bouddha dit :
    2. « Bhikkhus ! Je vais vous parler de ce qui doit être cultivé et de ce qui ne doit pas être cultivé. Ecoutez et soyez très attentifs à ce que je vais dire. » — « Oui, Vénérable, répondirent les moines.

    (Premier exposé)
    3. « Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan corporel : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement corporel est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types de comportement verbal : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement verbal est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types de comportement mental : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement mental est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types de tendances de l’esprit : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute tendance de l’esprit est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types d’acquisition de perception : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition de perception est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types d’acquisition de point de vue : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition de point de vue est soit d’un type soit de l’autre. Il existe deux types d’acquisition d’individualité : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition d’individualité est soit d’un type soit de l’autre. »

    (Premier developpement)
    4. Quand ceci fut dit, le Vénérable Sariputta dit au Bouddha :
    « Vénérable, voici comment je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail :

    5. « Le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan corporel : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement corporel est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, un comportement corporel qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivé. Par contre, un comportement corporel qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivé.

    « Et quel type de comportement corporel fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne qui tue des êtres vivants, un meurtrier aux mains tachées de sang, enclin aux coups et à la violence, sans aucune pitié pour les êtres vivants. Quelqu’un qui prend ce qui ne lui a pas été donné, qui s’approprie par le vol la richesse et les biens d’autrui dans les villages comme dans les forêts. Quelqu’un qui se vautre dans les plaisirs sensoriels ; il séduit des femmes — alors même qu’elles sont sous la protection de leur mère, de leur père, de leurs parents, de leur frère, de leur sœur ou de leur famille, qu’elles ont un époux, qu’elles sont protégées par la loi — et même celles qui sont ornées de guirlandes pour leurs fiançailles. Un tel comportement corporel fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.

    « Et quel type de comportement corporel fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne cesse de tuer des êtres vivants et s’abstient dorénavant de tuer des êtres vivants ; bâton et arme déposés, avec douceur et gentillesse, il demeure plein de compassion pour tous les êtres vivants. Cessant de prendre ce qui ne lui a pas été donné, il s’abstient dorénavant de prendre ce qui ne lui est pas donné ; il ne s’approprie pas, par le vol, la richesse et les biens d’autrui dans les villages comme dans les forêts. Abandonnant les plaisirs sensoriels dépravés, il s’abstient dorénavant de se vautrer dans les plaisirs sensoriels ; il ne séduit pas les femmes qui sont sous la protection de leur mère, de leur père, de leurs parents, de leur frère, de leur sœur ou de leur famille, qui ont un époux, qui sont protégées par la loi, non plus que celles qui sont ornées de guirlandes pour leurs fiançailles. Un tel comportement corporel fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan corporel : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement corporel est soit d’un type soit de l’autre.’

    6. « Le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan verbal : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement verbal est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, un comportement verbal qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivé. Par contre, un comportement verbal qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivé.



    _________________
    Sevitabbasevitabba Sutta  78317617_oSevitabbasevitabba Sutta  78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4861
    Zodiaque : Poissons Âge : 42
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Re: Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par petit_caillou Jeu 03 Nov 2011, 13:36

    « Et quel type de comportement verbal fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple quelqu’un qui dit des mensonges. Quand il est appelé à témoigner devant un tribunal ou lors d’une réunion, ou en présence de sa famille, de ses compagnons ou de la famille royale et qu’on lui demande : ‘Eh bien, brave homme, dis-nous ce que tu sais’, sans rien savoir il dira : ‘Je sais’, ou bien sachant il dira : ‘Je ne sais pas’ ; sans rien voir il dira : ‘Je vois’, ou bien voyant il dira : ‘Je ne vois pas’. Il dit des mensonges en toute conscience à ses propres fins ou aux fins d’un autre ou à quelques fins mondaines insignifiantes. Il parle avec malveillance ; il répète quelque part ce qu’il a entendu ailleurs pour créer un schisme entre ces personnes-là et celles-ci, ou bien il répète à ces personnes-ci ce qu’il a entendu ailleurs pour créer un schisme entre elles. C’est donc quelqu’un qui divise ceux qui sont unis, quelqu’un qui crée des schismes, qui aime la discorde, se réjouit de la discorde, se complaît dans la discorde ; quelqu’un qui prononce des paroles qui engendrent la discorde. Il parle durement, prononce des paroles brutales, dures, blessantes pour les autres, offensantes pour les autres, à la limite de la colère, des paroles qui ne peuvent conduire à l’harmonie. C’est un médisant ; il parle au mauvais moment, affirme des choses sans fondement réel, parle pour ne rien dire, parle à l’encontre du Dhamma et de la Discipline. Il prononce au mauvais moment des paroles qui n’ont ni valeur, ni raison ni modération et qui sont néfastes. Un tel comportement verbal fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.

    « Et quel type de comportement verbal fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple quelqu’un cesse de dire des mensonges et s’abstient dorénavant de dire des mensonges. Quand il est appelé à témoigner devant un tribunal ou lors d’une réunion, ou en présence de sa famille, de ses compagnons ou de la famille royale et qu’on lui demande : ‘Eh bien, brave homme, dis-nous ce que tu sais’, s’il ne sait rien il dira : ‘Je ne sais pas’, ou bien s’il sait il dira : ‘Je sais’ ; s’il n’a rien vu il dira : ‘Je n’ai pas vu’, ou bien s’il a vu il dira : ‘J’ai vu’. Il ne dit pas des mensonges en toute conscience à ses propres fins ou aux fins d’un autre ou à quelques fins mondaines insignifiantes. Il cesse de parler avec malveillance et s’abstient désormais de parler avec malveillance ; il ne répète pas quelque part ce qu’il a entendu ailleurs pour créer un schisme entre ces personnes-là et celles-ci ; il ne répète pas non plus à ces personnes-ci ce qu’il a entendu ailleurs pour créer un schisme entre elles. C’est donc quelqu’un qui réconcilie ceux qui sont divisés, quelqu’un qui encourage l’amitié, qui aime l’harmonie, se réjouit de l’harmonie, se complaît dans l’harmonie ; quelqu’un qui prononce des paroles qui encouragent l’harmonie. Il cesse de parler durement et s’abstient dorénavant de parler durement ; il prononce des paroles plaisantes, agréables à entendre et aimables qui vont droit au cœur des gens, des paroles courtoises, des paroles que beaucoup espèrent et bonnes pour beaucoup. Il cesse de médire et s’abstient dorénavant de médire; il parle au moment opportun, affirme des choses fondées, parle de ce qui est bien, il parle du Dhamma et de la Discipline. Il prononce au bon moment des paroles qui méritent d’être retenues, raisonnables et modérées et qui sont bénéfiques. Un tel comportement verbal fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan verbal : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement verbal est soit d’un type soit de l’autre.’

    7. « Le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan mental : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement mental est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, un comportement mental qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivé. Par contre, un comportement mental qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivé.
    « Et quel type de comportement mental fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne cupide qui convoite la richesse et les biens d’autrui, et qui se dit : ‘Oh ! Si seulement je pouvais posséder ce qui appartient aux autres !’ Ou bien, l’esprit plein de mauvaises intentions et de haine , elle se dit : ‘J’aimerais que ces personnes soient tuées et massacrées ; j’aimerais qu’elles soient décapitées, qu’elles périssent ou qu’elles soient annihilées ! » Un tel comportement mental fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « Et quel type de comportement mental fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne qui n’est pas cupide, qui ne convoite pas la richesse et les biens d’autrui, et qui ne se dit pas : ‘Oh ! Si seulement je pouvais posséder ce qui appartient aux autres !’ Son esprit n’a aucune mauvaise intention ni haine, elle se dit : ‘Puissent ces personnes être libres de tout inimitié, affliction et anxiété ! Puissent-elles prendre soin d’elles-mêmes avec bonheur ! » Un tel comportement mental fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de comportement sur le plan mental : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et tout comportement mental est soit d’un type soit de l’autre.’

    8. « Le Bouddha a dit : ‘Il existe deux types de tendances de l’esprit : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute tendance de l’esprit est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, une tendance de l’esprit qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivée. Par contre, une tendance de l’esprit qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivée.
    « Et quel type de tendance de l’esprit fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne est cupide et son l’esprit est complètement pénétré de cupidité. Elle est de mauvaise volonté et son esprit est complètement pénétré de mauvaise volonté. Elle est cruelle et son esprit est complètement pénétré de cruauté. Une telle tendance de l’esprit fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « Et quel type de tendance de l’esprit fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne est libre de toute cupidité et son esprit est complètement détaché de toute cupidité. Elle est sans mauvaise volonté et son esprit est complètement détaché de toute mauvaise volonté. Elle est sans cruauté et son esprit est complètement détaché de toute cruauté (1). Une telle tendance de l’esprit fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types de tendances de l’esprit : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute tendance de l’esprit est soit d’un type soit de l’autre.’



    _________________
    Sevitabbasevitabba Sutta  78317617_oSevitabbasevitabba Sutta  78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4861
    Zodiaque : Poissons Âge : 42
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Re: Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par petit_caillou Jeu 03 Nov 2011, 13:36

    9. « Le Bouddha a dit : ‘Il existe deux types d’acquisition de perception : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute d’acquisition de perception est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, une acquisition de perception qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivée. Par contre, une acquisition de perception qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivée.
    « Et quel type d’acquisition de perception fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne est cupide et sa perception est complètement pénétrée de cupidité. Elle est de mauvaise volonté et sa perception est complètement pénétrée de mauvaise volonté. Elle est cruelle et sa perception est complètement pénétrée de cruauté. Une telle acquisition de perception fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « Et quel type d’acquisition de perception fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple une personne est libre de toute cupidité et sa perception est complètement détachée de toute cupidité. Elle est sans mauvaise volonté et sa perception est complètement détachée de toute mauvaise volonté. Elle est sans cruauté et sa perception est complètement détachée de toute cruauté. Une telle acquisition de perception fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types d’acquisition de perception : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition de perception est soit d’un type soit de l’autre.’

    10. « Le Bouddha a dit : ‘Il existe deux types d’acquisition de point de vue : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition de point de vue est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, une acquisition de point de vue qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivée. Par contre, une acquisition de point de vue qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivée.
    « Et quel type d’acquisition de point de vue fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple quelqu’un voit les choses ainsi : ‘Il n’y a rien qui soit donné, rien qui soit offert, rien qui soit sacrifié. Il n’y a pas de fruit ni de résultat des bonnes et des mauvaises actions. Il n’y a pas ce monde et pas d’autre monde. Il n’y a pas de mère et pas de père. Il n’y a pas d’êtres qui renaissent spontanément. Il n’y a pas de bons et vertueux ascètes et brahmines de par le monde qui se sont éveillés par eux-mêmes et par connaissance directe et qui déclarent que ce monde et l’autre monde existent.’ Une telle acquisition de point de vue fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « Et quel type d’acquisition de point de vue fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Par exemple quelqu’un voit les choses ainsi : ‘Il y a ce qui est donné, ce qui est offert et ce qui est sacrifié. Il y a le fruit et le résultat des bonnes et des mauvaises actions. Il y a ce monde et l’autre monde. Il y a mère et père. Il y a des êtres qui renaissent spontanément. Il y a de bons et vertueux ascètes et brahmines de par le monde qui se sont éveillés par eux-mêmes par connaissance directe et qui déclarent que ce monde et l’autre monde existent.’ Une telle acquisition de point de vue fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types d’acquisition de point de vue : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition de point de vue est soit d’un type soit de l’autre.’

    11. « Le Bouddha a dit : ‘Il existe deux types d’acquisition d’individualité : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition d’individualité est soit d’un type soit de l’autre.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, une acquisition d’individualité qui fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devrait pas être cultivée. Par contre, une acquisition d’individualité qui fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devrait être cultivée.
    « Et quel type d’acquisition d’individualité fait accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Quand une personne cultive une acquisition de personnalité qui est sujette à l’affliction, les états malsains augmentent et les états bénéfiques diminuent chez elle, ce qui l’empêche d’atteindre l’extinction [le nirvana].
    « Et quel type d’acquisition d’individualité fait décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ? Quand une personne cultive une acquisition de personnalité qui est libre de toute affliction, les états malsains diminuent et les états bénéfiques augmentent chez elle, ce qui lui permet d’atteindre l’extinction.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Bhikkhus, il existe deux types d’acquisition d’individualité : l’un qu’il faut cultiver et l’autre qu’il ne faut pas cultiver. Et toute acquisition d’individualité est soit d’un type soit de l’autre.’



    _________________
    Sevitabbasevitabba Sutta  78317617_oSevitabbasevitabba Sutta  78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4861
    Zodiaque : Poissons Âge : 42
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Re: Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par petit_caillou Jeu 03 Nov 2011, 13:38

    12. « Vénérable, c’est ainsi que je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail.

    (Première approbation et recapitulation)
    13. « Bien, bien, Sariputta ! Il est bon que tu comprennes ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail.

    14-20 (Dans ces paragraphes, le Buddha répète textuellement les § 5 à 11.)

    21. « Sariputta, le sens détaillé de mes paroles que je n’ai pas exposé dans le détail devrait être considéré ainsi.
    (Second exposé)

    22. « Sariputta, je dis que les formes connaissables par l’œil sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les sons connaissables par l’oreille sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les odeurs connaissables par le nez sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les saveurs connaissables par la langue sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les objets tangibles connaissables par le corps sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les objets mentaux connaissables par l’esprit sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. »

    (Second développement)
    23. Quand ceci fut dit, le Vénérable Sariputta dit au Bouddha :
    « Vénérable, voici comment je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail :

    24. « Le Bouddha a dit : ‘Sariputta, je dis que les formes connaissables par l’ œil sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, les formes connaissables par l’œil qui font accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devraient pas être cultivées. Par contre, les formes connaissables par l’œil qui font décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devraient être cultivées.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Sariputta, je dis que les formes connaissables par l’oeil sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’

    25. « Je dis que les sons connaissables par l’oreille sont de deux types …

    26. « Je dis que les odeurs connaissables par le nez sont de deux types …

    27. « Je dis que les saveurs connaissables par la langue sont de deux types …

    28. « Je dis que les objets tangibles connaissables par le corps sont de deux types …

    29. « Le Bouddha a dit : ‘Sariputta, je dis que les objets mentaux connaissables par l’esprit sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, les objets mentaux connaissables par l’esprit qui font accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devraient pas être cultivés. Par contre, les objets mentaux connaissables par l’esprit qui font décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devraient être cultivés.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Les objets mentaux connaissables par l’esprit sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’

    30. « Vénérable, c’est ainsi que je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail. »

    (Seconde approbation et recapitulation)
    31. « Bien, bien, Sariputta ! Il est bon que tu comprennes ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail.

    32-37 (Dans ces paragraphes, le Buddha répète textuellement les § 24 à 29.)

    38. « Sariputta, le sens détaillé de mes paroles que je n’ai pas exposé dans le détail devrait être considéré ainsi.

    (Troisieme exposé)
    39. « Sariputta, je dis que les vêtements des moines sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que la nourriture offerte aux moines est de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les lieux où vivent les moines sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les villages sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les villes sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les grandes cités sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les régions sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. Je dis que les personnes sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé. »

    40. Quand ceci fut dit, le Vénérable Sariputta dit au Bouddha :
    « Vénérable, voici comment je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail :

    41. « Le Bouddha a dit : ‘Sariputta, je dis que les vêtements des moines sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, les vêtements de moine qui font accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devraient pas être cultivées. Par contre, les vêtements de moine qui font décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devraient être cultivés.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Sariputta, je dis que les vêtements de moine sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’

    42. « Je dis que la nourriture offerte aux moines est de deux types …

    43. « Je dis que les lieux où vivent les moines sont de deux types …

    44. « Je dis que les villages sont de deux types …

    45. « Je dis que les villes sont de deux types …

    46. « Je dis que les grandes cités sont de deux types …

    47. « Je dis que les régions sont de deux types …

    48. « Le Bouddha a dit : ‘Je dis que les personnes sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’ A quoi faisait-il allusion en parlant ainsi ?
    « Vénérable, s’associer avec des personnes qui font accroître les états malsains et décroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive ne devraient pas être cultivé. Par contre, s’associer avec des personnes qui font décroître les états malsains et accroître les états bénéfiques chez celui qui les cultive devraient être cultivé.
    « C’est en faisant allusion à cela que le Bouddha a dit : ‘Je dis que les personnes sont de deux types : l’un qui doit être cultivé et l’autre qui ne doit pas être cultivé.’

    49. « Vénérable, c’est ainsi que je comprends dans le détail le sens des paroles que vous avez prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail. »

    (Troisième approbation et recapitulation)
    50. « Bien, bien, Sariputta ! Il est bon que tu comprennes ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai prononcées brièvement sans en exposer le sens dans le détail.

    51-58 (Dans ces paragraphes, le Buddha répète textuellement les § 41 à 48.)

    59. « Sariputta, le sens détaillé de mes paroles que je n’ai pas exposé dans le détail devrait être considéré ainsi.

    (Conclusion)
    60. « Sariputta, si tous les nobles comprenaient ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai exposé brièvement, cela les mènerait au bien-être et au bonheur pendant longtemps. Si tous les brahmines … tous les marchants … tous les travailleurs comprenaient ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai exposé brièvement, cela les mènerait au bien-être et au bonheur pendant longtemps. Si le monde — avec ses dieux, ses Mara et ses Brahma, cette génération et tous ses ascètes et brahmines, tous ses princes et ses gens — comprenait ainsi dans le détail le sens des paroles que j’ai exposé brièvement, cela mènerait au bien-être et au bonheur du monde pendant longtemps. »
    Ainsi parla le Bouddha. Le Vénérable Sariputta fut satisfait et se réjouit grandement des paroles du Bouddha.


    --------------------------------------------------------------------------------

    (1) Tandis que la convoitise et la mauvaise volonté décrites au §7 possèdent la force d’un plein courant d’action (kammapatha), dans cette section sur la tendance de l’esprit (cittuppāda) elles sont présentées dans leur état embryonnaire, seulement comme des prédispositions qui n’ont pas encore éclaté en désirs obsessionnels.


    Source: http://www.dhammadelaforet.org/sommaire/sutta_tipaka/txt/sevitabbasevitabba_sutta.html


    _________________
    Sevitabbasevitabba Sutta  78317617_oSevitabbasevitabba Sutta  78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
    Karma Yéshé
    Karma Yéshé
    Animatrice Inter-News
    Animatrice Inter-News


    Féminin
    Nombre de messages : 3196
    Zodiaque : Vierge Âge : 57
    Contrée : hainaut
    Arts & métiers : TS
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 14/09/2011

    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Re: Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par Karma Yéshé Jeu 03 Nov 2011, 19:15

    Sommes toute c'est de la logique. merci pour ce partage. Sevitabbasevitabba Sutta  586300

    Contenu sponsorisé


    Sevitabbasevitabba Sutta  Empty Re: Sevitabbasevitabba Sutta

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 16 Avr 2024, 20:21